Rhinish Travel

Rhinish Travel

Depuis notre arrivée ici, à chaque fois que je passe devant l’agence de voyage Rhinish Travel, dans le Soi Thonglor 13, je ne peux m’empêcher de penser à « La Planète des Singes ».

Non que l’Asie du sud-est m’ait définitivement transformé en l’un de ces affreux jojos colonialistes qui assimilerait les « nhiaqués » à de vagues primates. De toutes façons, plus personne n’emploie ce mot depuis la chute de nos colonies indochinoises. Et l’on ne parle plus non plus de colonialistes depuis qu’ils se sont transformés en expatriés.

En réalité, ce qui me frappe, c’est l’effet de retournement absolu qu’offre cette affiche. Les agences de tourisme habituelles, y compris à Bangkok, vantent leurs produits de consommation courante en affichant des occidentaux dénudés jouant au beach-volley sur fond de pains de sucre, si possible au coucher du soleil. Ici, le public visé par cette « Gourmet Boutique Travel Agency » est sensiblement différent, et l’image à l’opposé de tous les canons du tourisme moderne.

Et pourtant, ô combien on le comprend et on l’envie ce vieux Thaïlandais, avec sa petite sacoche en cuir sous le bras, portant modestement un chapeau – auquel il ne manque que la plume d’oie – délicieusement mal assorti à sa veste pied-de-poule, pour ne rien dire de sa cravate rouge à rayures cachée sous un petit gilet bleu probablement très piquant.

On le comprend et on l’envie, car il pose devant l’Europe aux anciens parapets d’une route de montagne : il doit faire délicieusement frais, le ciel est brumeux, c’est probablement l’automne déjà, il vient de franchir un col peut-être et retourne dans la vallée. Il est en Suisse assurément. Arrivé à l’hôtel, il va pouvoir se faire servir un bon déci de fendant en attendant la nuit qui va tomber doucement. Peut-être ira-t-il demain à Berne ou à Lucerne ? Ou passer une nuit à Zermatt ?  Pourquoi pas les Grisons, une promenade à Sils-Maria, une après-midi aux Thermes de Vals ?

Pour en avoir le coeur net, je suis allé consulter le site web de Rhinish Travel, et notamment la page consacrée aux voyages organisés en Suisse.  Le site est en thaï uniquement, mais les traducteurs automatiques de Google font des merveilles. On y apprend donc qu’un voyage est organisé du 16 au 23 octobre 2557 (cette année, donc, en calendrier bouddhiste), qui permettra de jouir d’une « beauté pittoresque inchangée ». Les voyageurs iront à Genève, grande ville de la « paix mondiale », ainsi qu’à Lausanne, « empreinte du règne de Sa Majesté le Roi Rama VIII et du Roi actuel ». Après avoir humé l’air de Zermatt, le « village sans pollution », ils bénéficieront d’une dégustation de fondue à Interlaken et d’une croisière en bateau privé sur le lac de Lucerne. L’ensemble du voyage s’inscrit par ailleurs sur les traces du voyage que le Roi Chulalongkorn (Rama V), le grand-père de Bhumibol, a fait en Suisse en mai 1897.

Amis thaïlandais amateurs de voyages culturels en pays tempérés, n’hésitez plus, ce voyage est fait pour vous !

PS. Pour ceux qui auraient envie d’aller plus loin, j’ai trouvé un site bien documenté sur le voyage du Roi Chulalongkorn en Suisse. Où l’on apprend notamment qu’il a entendu quelques extraits de Lohengrin et pu déguster un Sorbet Majesté…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *